01 48 74 16 48 contact@sneca.fr
Emmanuel Macron a pris l’engagement de supprimer d’ici à cinq ans l’écart de 9% entre le salaire des femmes et celui des hommes, à poste équivalent. Où en est-on en ce 8 mars, Journée internationale des femmes ? Les entreprises devront faire davantage d’efforts.

La mission, si le gouvernement l’accepte ? « Un salaire égal pour un travail de valeur égale. » Mission impossible, comme le dit la célèbre série télé ? Le principe est inscrit dans la loi, mais, dans la pratique, les femmes gagnent encore en moyenne 24% de moins que les hommes, tous postes confondus, en France. Partant de ce constat, la ministre du Travail Muriel Pénicaud, a annoncé en début d’année l’engagement du gouvernement d’agir pour le rattrapage salarial. D’ici à 2022, l’écart de 9% entre le salaire d’une femme et celui d’un homme, inexpliqué par les facteurs structurels, devra avoir disparu, conformément à la volonté d’Emmanuel Macron. Le président a décrété l’égalité entre les femmes et les hommes « grande cause nationale du quinquennat ».

[dt_button size= »small » style= »default » animation= »none » color_mode= »default » icon= » » icon_align= »left » color= » » link= »https://www.latribune.fr/economie/france/atteindre-l-egalite-salariale-en-2022-mission-impossible-771013.html » target_blank= »true »]Lire la suite[/dt_button]