01 48 74 16 48 contact@sneca.fr
Le burn-out –ou syndrome d’épuisement professionnel– progresse chaque année un peu plus dans les entreprises. Pourtant, il reste encore difficile à détecter à temps. Pourtant, plusieurs signes avant-coureurs permettent de vous alerter sur votre état, celui d’un(e) collègue ou celui d’un(e) collaboratrice.

1. Des profils plus exposés

« Le syndrome d’épuisement professionnel, aussi baptisé burn-out, touche généralement des personnes très engagées dans leur travail. Elles sont volontaires, s’investissent dans les projets de l’entreprise et démontrent une motivation très forte », décrit Gaëtan Dallemagne, psychologue du travail, responsable adjoint études à l’Institut d’accompagnement psychologique et de ressource (IAPR).

[dt_button size= »small » style= »default » animation= »none » color_mode= »default » icon= » » icon_align= »left » color= » » link= »https://www.challenges.fr/entreprise/vie-de-bureau/burn-out-au-travail-managers-salaries-comment-reperer-les-signes-avant-coureurs-pour-eviter-le-pire_571833″ target_blank= »true »]Lire la suite[/dt_button]