01 48 74 16 48 contact@sneca.fr
La Banque verte a publié ce jeudi des résultats du deuxième trimestre en forte hausse. C’est le meilleur trimestre depuis 2011 pour l’entité cotée CASA, grâce au redressement du LCL et aux bonnes performances dans certaines activités de marchés. Le rythme des remboursements anticipés des prêts immobiliers est revenu à la normale.

Résistant. Malgré des taux d’intérêt historiquement bas depuis mars 2016, le Crédit Agricole a enregistré de solides résultats au deuxième trimestre, supérieurs aux attentes, y compris dans son activité de banque de détail, la plus affectée par cet environnement de taux qui pince ses marges d’intérêt. L’entité cotée en Bourse, Crédit Agricole S.A. (CASA), a dégagé un bénéfice net de 1,3 milliard d’euros, en hausse de 17%. En excluant les éléments exceptionnels, notamment la plus-value de 176 millions d’euros sur la cession des titres Eurazeo en juin (à la famille Decaux pour 790,5 millions d’euros), la hausse du résultat « sous-jacent » est même de 43,4%, à 1,17 milliard d’euros, « grâce à une bonne croissance des revenus et surtout une bonne maîtrise des charges » souligne la banque dans son communiqué.

[dt_button size= »small » style= »default » animation= »none » color_mode= »default » icon= » » icon_align= »left » color= » » link= »http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/credit-agricole-son-meilleur-trimestre-depuis-2011-746049.html » target_blank= »true »]Lire la suite[/dt_button]