01 48 74 16 48 contact@sneca.fr

La Banque verte négocie le rachat de trois caisses d’épargne en Toscane et Emilie-Romagne, une transaction qui augmenterait de 20% le nombre de ses clients dans ce pays, qui représente déjà 18% de son activité. Cette acquisition, qui avoisinerait les 130 millions d’euros, interviendrait après nettoyage du bilan des caisses, plombées par les créances douteuses

L’opération séduction menée en mars auprès des médias italiens avait bien un but précis : le Crédit Agricole a l’intention d’étendre son terrain de jeu en Italie en prenant le contrôle de trois caisses d’épargne locales. Le groupe bancaire français, qui réalise déjà 18% de son produit net bancaire en Italie, a annoncé lundi soir être entré « en discussions préliminaires », par l’intermédiaire de sa filiale locale Cariparma, avec la Banque d’Italie et le Fonds interbancaire de garantie des dépôts (FITD), en vue de « l’acquisition potentielle » des Caisses d’épargne de Cesena et de Rimini, en Emilie-Romagne, et de San Miniato, près de Pise, en Toscane

[dt_button size= »small » style= »default » animation= »none » color_mode= »default » icon= » » icon_align= »left » color= » » link= »http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/credit-agricole-veut-etendre-son-champ-en-italie-696420.html » target_blank= »true »]Lire la suite[/dt_button]