01 48 74 16 48 contact@sneca.fr

En 2018, plus de 430 000 ruptures conventionnelles individuelles ont été enregistrées, soit une hausse de 3,9 % par rapport à l’année précédente.

Le succès des ruptures conventionnelles ne faiblit pas. Dix ans après leur création, le nombre de celles-ci continue d’augmenter. En 2018, plus de 430 000 ruptures ont été enregistrées, une hausse de 3,9 % par rapport à l’année précédente, selon des statistiques publiées lundi par le ministère du Travail. Cette possibilité de rompre son contrat de travail, parfois considérée comme une démission déguisée, a été mise en place en 2008 et doit recueillir l’accord de l’employeur et du salarié. Le salarié a droit à une indemnité de rupture et peut toucher, le cas échéant, les allocations chômage.

Le Point, 12 février 2019

Lire la suite