01 48 74 16 48 contact@sneca.fr

Pour que les entreprises ne passent pas à côté d’une partie de la création de valeur, pour qu’à compétences égales les uns n’aient pas naturellement l’avantage sur les autres, quelques mesures pour faire pivoter l’organisation.

C’est inédit. Un index de l’égalité salariale entre les femmes et les hommes vient d’entrer en vigueur, le 1er mars, au sein d’entreprises de plus de 1.000 salariés (cf. encadré). A l’approche de la Journée internationale pour les droits des femmes du 8 mars, l’Insee le rappelle, le salaire des femmes en France demeure encore inférieur de 23,8 % à celui des hommes. Et dans les états-majors, la féminisation fait encore cruellement défaut. Depuis 2007, l’étude « Women Matter » de McKinsey & Company, enrichie d’année en année, prouve  pourtant que les entreprises européennes, dont les postes de direction sont les plus mixtes enregistrent les meilleures performances en termes de rentabilité financière, de croissance, d’excellence organisationnelle et de résultat d’exploitation. Et bien d’autres travaux de recherche (Women Equity,  Grandes Ecoles au féminin , etc.) vont, eux aussi, dans ce sens. Placer des femmes aux responsabilités, c’est le reflet d’une réalité de clientes, de collaboratrices et d’actionnaires et c’est porter un autre regard sur le business.  Les mentalités évoluent, mais pas encore suffisamment vite. Quelques pistes pour aider les entreprises à mieux penser, innover et progresser.

  Lire la suite