01 48 74 16 48 contact@sneca.fr
Si l’attitude de vos collègues ou supérieurs par rapport à vous est oppressante, allant jusqu’à altérer votre santé ou compromettre votre carrière, il se peut que vous soyez victime de harcèlement moral. Voici quelques conseils et une vidéo de Le droit pour moi pour identifier cela et vous défendre.

Comment détecter les premiers signes ?

Au travail, vous avez l’impression d’être souvent visé(e) par vos collègues ou vos supérieurs. Et pour cause : les remarques injustifiées et désobligeantes sont fréquentes, vous avez le sentiment qu’on se moque de vous quasi quotidiennement, qu’on cherche à vous humilier, à vous intimider. Avant de sortir du silence, vous devez être sûr(e) d’être victime de harcèlement moral, comme l’entend le Code du travail. Un abus de dénonciation fondé sur des faits inexistants peut vous coûter un licenciement pour faute grave.

[dt_button size= »small » style= »default » animation= »none » color_mode= »default » icon= » » icon_align= »left » color= » » link= »https://start.lesechos.fr/rejoindre-une-entreprise/conseils-carriere/harcelement-moral-7-questions-pour-le-detecter-et-se-defendre-9214.php » target_blank= »true »]Lire la suite[/dt_button]