01 48 74 16 48 contact@sneca.fr
Cette semaine s’annonce importante pour la lutte contre les inégalités femmes-hommes. Dimanche déjà, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, accordait une interview au JDD rappelant l’engagement du gouvernement à réaliser le « rattrapage » salarial pendant ce quinquennat. Mardi, une grande journée est organisée par le Conseil économique, social et environnemental (Cese) dans le cadre du Tour de France de l’Égalité. S’en suivra, le 25 janvier, la journée nationale contre le sexisme organisée par un collectif regroupant 22 associations, réseaux et organisations. Après la réflexion, le temps de l’action est-il arrivé ?

 Le sexisme, ce n’est pas nouveau. Ce qui l’est, c’est cette vague d’opinion mondiale qui dit : « Ce n’est plus possible. » Eh bien, oui, c’est vrai, ce n’est plus possible. » Interrogée par Le Journal du Dimanche, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, s’est montrée plutôt décidée quant à l’égalité salariale. Après des mois d’actualité liée aux violences sexistes, rythmés par des hashtag #Metoo et #balancetonporc ; des mobilisations dans tous les domaines ; des témoignages et des prises de positions, l’heure serait-elle à l’action dans le monde du travail ? C’est ce que semble laisser entendre l’agenda de la semaine à venir et les réponses de Muriel Pénicaud.

[dt_button size= »small » style= »default » animation= »none » color_mode= »default » icon= » » icon_align= »left » color= » » link= »https://www.latribune.fr/entreprises-finance/inegalites-femmes-hommes-au-travail-enfin-le-reveil-765639.html » target_blank= »true »]Lire la suite[/dt_button]