01 48 74 16 48 contact@sneca.fr
Selon l’étude de la Dares, les cadres, mieux informés sur le droit du travail, seraient davantage en mesure de faire valoir leurs droits lors de négociations. Ils subiraient également moins le lien de subordination entre employeur et salarié.

Les cadres parviennent, grâce à leurs qualités de négociateurs, à toucher, par le biais de ruptures conventionnelles, des montants jusqu’à trois fois supérieurs aux indemnités légales de licenciement, selon une étude de la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares )publiée mardi.

[dt_button size= »small » style= »default » animation= »none » color_mode= »default » icon= » » icon_align= »left » color= » » link= »https://www.latribune.fr/economie/france/la-rupture-conventionnelle-jackpot-pour-les-cadres-766830.html » target_blank= »true »]Lire la suite[/dt_button]