01 48 74 16 48 contact@sneca.fr
Les chefs d’entreprise déclarent presque unanimement qu’ils n’ont pas eu connaissance de faits de harcèlement sexuel dans leur entreprise. Et pourtant, une femme active sur cinq y a déjà été confrontée.

L’onde de choc de l’affaire Weinstein – ce réalisateur hollywoodien accusé d’avoir harcelé et agressé des actrices et des mannequins – a conduit à une libération de la parole des victimes de harcèlement sexuel, rendu viral par le hashtag #balancetonporc. Parmi les « lieux des crimes », on retrouve la rue, mais aussi l’entreprise. Une femme active sur cinq déclare avoir été confrontée à une situation de harcèlement sexuel durant sa vie professionnelle, selon une enquête de 2014 du Défenseur des droits.

[dt_button size= »small » style= »default » animation= »none » color_mode= »default » icon= » » icon_align= »left » color= » » link= »https://www.latribune.fr/entreprises-finance/harcelement-sexuel-au-travail-les-chefs-d-entreprise-dans-l-ignorance-ou-le-deni-759528.html » target_blank= »true »]Lire la suite[/dt_button]