01 48 74 16 48 contact@sneca.fr
Néobanques, banques en ligne et établissements traditionnels font évoluer leur offre pour répondre aux exigences des jeunes technophiles.

Quelle sera la banque des « millennials » ? Pour capter cette clientèle stratégique, les candidats sont nombreux : banques traditionnelles, banques en ligne nées avec Internet et néobanques, surtout utilisées par des jeunes sur leur smartphone. Le Compte-Nickel, lancé en 2014 avant d’être racheté en 2017 par BNP Paribas, revendique 860 000 adeptes, contre 115 000 pour le compte C-zam (Carrefour), 220 000 clients pour le britannique Revolut et 200 000 pour l’allemand N26 (à fin janvier). Lancé en novembre, Orange Bank compte 100 000 convertis, avec un objectif de 2 millions dans dix ans. La moitié des nouveaux comptes bancaires créés en 2018 devraient ainsi échapper aux banques traditionnelles.

[dt_button size= »small » style= »default » animation= »none » color_mode= »default » icon= » » icon_align= »left » color= » » link= »https://www.lemonde.fr/argent/article/2018/05/14/les-banques-cherchent-a-seduire-la-generation-y_5298425_1657007.html » target_blank= »true »]Lire la suite[/dt_button]