01 48 74 16 48 contact@sneca.fr
Les banques commerciales favorisent les modes de rémunération alternatifs. Seules les banques mutualistes maintiennent les augmentations collectives.
Engagées dans de nouveaux plans de réduction des coûts, sur fond de taux d’intérêt au plancher, et dans une course à la digitalisation qui exige d’importants investissements, les banques françaises vont encore faire preuve de rigueur en matière de rémunération de leurs équipes. A l’issue des traditionnelles négociations salariales annuelles (NAO), qui décident des rémunérations applicables en 2017, la plupart des établissements ont opté pour la modération.

[dt_button size= »small » style= »default » animation= »none » color_mode= »default » icon= » » icon_align= »left » color= » » link= »https://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/0211834993951-les-banques-francaises-jouent-la-moderation-salariale-2068934.php » target_blank= »true »]Lire la suite[/dt_button]