01 48 74 16 48 contact@sneca.fr
C’est l’un des nombreux chantiers sociaux de l’agenda 2018. La fusion des retraites complémentaires Agirc (pour les cadres) et Arrco (pour l’ensemble des salariés) sera effective à partir du 1er janvier 2019, ce qui signera la fin de la caisse spécifique des cadres et assimilés. Les discussions sont en cours et, selon la plupart des syndicats, la fusion ne devrait déboucher ni sur une modification des cotisations, ni sur une évolution du montant des pensions. Cependant, ce qui se joue dans la négociation actuelle est la définition de l’encadrement.

« Les spécificités de l’encadrement reposent juridiquement sur l’existence d’un système de retraite spécifique. Avec la future fusion, il est aujourd’hui nécessaire de redéfinir de nouveaux critères objectifs se substituant à celui de la protection sociale pour distinguer les cadres et assimilés des autres populations de salariés », explique Gérard Mardiné, chef de file de la CFE-CGC pour cette négociation.

[dt_button size= »small » style= »default » animation= »none » color_mode= »default » icon= » » icon_align= »left » color= » » link= »https://www.alternatives-economiques.fr/cadres-un-statut-redefinition/00082950″ target_blank= »true »]Lire la suite[/dt_button]