01 48 74 16 48 contact@sneca.fr
Le groupe mutualiste défend son modèle de banque universelle de proximité. En Italie où sa filiale Amundi va lancer une augmentation de capital de 1,4 milliards d’euros pour acquérir Pioneer, ce modèle lui a permis de se développer malgré le contexte difficile.

Opération séduction en Italie pour le Crédit Agricole. La Banque verte a présenté vendredi à Milan sa stratégie de « banque universelle de proximité » qu’elle a déployée dans la botte, et qui représente désormais 18% du produit net bancaire de CASA, le holding de tête du groupe. En montrant la résistance de son activité italienne, – dans un pays portant encore les stigmates de la crise financière, et dont le secteur bancaire demeure affaibli -, le groupe fait de la Péninsule sa vitrine. La stratégie italienne, basée sur les synergies entre les différents métiers, pourrait en effet être reproduite dans ses autres marchés domestiques, en particulier la Pologne. Au passage, Crédit Agricole adresse un signe à l’opinion italienne, généralement inquiète d’une « OPA » française sur ses entreprises , alors même que sa filiale de gestion d’actifs Amundi doit lancer cette semaine l’augmentation de capital de 1,4 milliard d’euros qui lui permettra de boucler l’acquisition à 3,5 milliards d’euros de l’italien Pioneer .

[dt_button size= »small » style= »default » animation= »none » color_mode= »default » icon= » » icon_align= »left » color= » » link= »https://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/0211873115169-litalie-conforte-le-credit-agricole-dans-sa-strategie-2071576.php » target_blank= »true »]Lire la suite[/dt_button]