01 48 74 16 48 contact@sneca.fr
Les comptes du régime de base des salariés du privé repartent dans le rouge.
En cause, la fin de la montée en charge du recul de l’âge de la retraite à 62 ans.

L’embellie aura été de courte durée. En 2018, l’excédent de l’assurance-vieillesse, conquis en 2016 à coups de douloureuses réformes, va revenir à 200 millions d’euros. Puis, dans deux ans, les déficits seront de retour, et ils vont empirer jusqu’à 3 milliards en 2021 pour le seul régime général des salariés du privé.

[dt_button size= »small » style= »default » animation= »none » color_mode= »default » icon= » » icon_align= »left » color= » » link= »https://www.lesechos.fr/economie-france/social/030640932324-retraite-les-deficits-seront-de-retour-en-2019-2118675.php » target_blank= »true »]Lire la suite[/dt_button]