01 48 74 16 48 contact@sneca.fr
Le besoin de financement du système de retraites va perdurer jusqu’en 2040 dans le scénario le plus optimiste, du fait de la révision des prévisions démographiques et économiques. Cela complique la réforme annoncée par le nouveau président.

Réformer les retraites sans subir la pression des déficits ? Ca ne sera finalement pas possible, vu la dégradation des perspectives financières que prévoit le Conseil d’orientation des retraites (COR), dans son rapport annuel qui doit être publié mardi et auquel ont eu accès « Les Echos ». Emmanuel Macron tablait au contraire sur l’embellie en cours pour mener sereinement ses grands travaux à partir de 2018  : fondre tous les régimes de retraite dans un système universel par points sans toucher ni à l’âge minimum ni au niveau des pensions.

[dt_button size= »small » style= »default » animation= »none » color_mode= »default » icon= » » icon_align= »left » color= » » link= »https://www.lesechos.fr/economie-france/social/030393092200-retraites-la-situation-financiere-se-degrade-macron-sous-pression-2095648.php » target_blank= »true »]Lire la suite[/dt_button]