01 48 74 16 48 contact@sneca.fr

Oui, le sort en est jeté, ce que nous redoutions est arrivé

les fameuses ordonnances (les projets à ce stade) réformant le code du travail sont sorties. La première lecture ne nous incite pas forcement à l’optimisme, car les annonces sont violentes…

Violentes pour le droit au licenciement qui est ouvert au travers de la nouvelle appréciation du licenciement économique validé désormais sur un périmètre national,

Violentes pour ce même droit au licenciement désormais permis contre un salarié qui refuserait un accord d’entreprise moins favorable que son contrat de travail

Violentes par la mise en place de la rupture conventionnelle collective, aussi appelée plan de départ volontaire (?)

Violentes par la primauté des accords d’entreprise (CR) par rapport à ceux de la branche (FNCA) créant ainsi une réelle situation de dumping social (la prime au moins-disant)

Violentes par la restriction de la représentation des salariés avec la disparition des instances CHSCT, Comité d’Entreprise et Délégués du Personnel, fusionnées avec des moyens réduits.Ne souriez pas, car c’est vous qui allez en subir les conséquences.

Ces projets d’ordonnances seront officialisées le 22 septembre, et publiées au JO la semaine suivante… Et les décrets d’application suivront dans les 3 mois…

Il nous faudra donc continuer à vous défendre dans un avenir plus « flexible » et moins « sécurisé », et avec moins de moyens, mais une certitude


 

Le SNECA est solide au sein de la branche professionnelle des Caisses Régionales de Crédit Agricole, 2ème organisation syndicale avec 33%