01 48 74 16 48 contact@sneca.fr

La Fédération nationale du Crédit Agricole a signé, le 20 octobre 2020, la charte Cancer et Emploi de l’Institut national du cancer. Définie par onze engagements, elle vise à améliorer l’accompagnement des salariés touchés par cette maladie.

Alors que le mois d’octobre symbolise la lutte contre le cancer du sein, la Fédération nationale du Crédit Agricole vient de signer la charte Cancer et Emploi de l’Institut national du cancer, pour le compte des Caisses régionales et entités associées. Définie par 11 engagements opérationnels, elle vise à améliorer l’accompagnement des salariés touchés par le cancer. Déclinée autour de quatre grands axes, elle veille au maintien et au retour à l’emploi des personnes atteintes par cette maladie, à la formation et à l’information des parties prenantes et à la promotion de la santé au sein de l’entreprise.  « Le cancer est un sujet difficile à aborder mais il est une réalité qui touche aussi le monde de l’entreprise. Une problématique dont ces dernières sont de plus en plus conscientes, à l’instar du Crédit Agricole », explique Emmanuel Collin, directeur de la communication à l’institut national du cancer.

Première banque mutualiste à signer cette charte

La signature de cette charte s’inscrit dans le cadre de l’accord Handicap et Solidarité sur l’emploi des travailleurs handicapés et la solidarité dans les Caisses régionales et entreprises de la branche Crédit Agricole, signé en 2019. Cet accord encourage la mise en place de dispositifs de solidarité, complémentaires à ceux portés par Heca (Handicap et Emploi au Crédit Agricole).

Grâce à cela, à une sensibilisation des collaborateurs et à la formation des managers, le taux d’emploi de personnes handicapées des Caisses régionales a progressé de 1,47 % à 5,57 % depuis 2006. Aujourd’hui, 3 500 collaborateurs en situation de handicap travaillent en leur sein.

Première banque mutualiste à signer cette charte, le Crédit Agricole rejoint les 50 entreprises signataires.