01 48 74 16 48 contact@sneca.fr

Philippe Brassac et Xavier Musca ont décidé de renoncer à la moitié de leur rémunération variable due au titre de 2019, pour contribuer à l’action de solidarité engagée par le Crédit Agricole. Ils sont les premiers patrons de banques à prendre cette mesure en France.

Crédit Agricole a annoncé mercredi matin la décision de ses dirigeants de renoncer à la moitié de leur rémunération variable au titre de 2019, mettant la pression sur les autres patrons de banques françaises et européennes, appelés à la prudence par les superviseurs en pleine crise du coronavirus.

Par Thibaut Madelin, Les Echos, le 8 avril 2020

Lire la suite